banner_journéespatrimone2016

A l’occasion du mois du patrimoine célébré chaque année du 18 avril au 18 mai, le laboratoire LVPAUP organise en collaboration avec la direction de la culture de la wilaya de Annaba, une journée d’étude le 07 mai 2016 sous le thème du patrimoine culturel : une valeur économique, et ce en vue de sensibiliser les collectivités locales et la population annabie au sujet de l’intérêt que peut porter un projet patrimonial et l’impact économique qu’il peut générer. Les travaux des étudiants en master et des doctorants seront présentés lors de cette journée.

PROGRAMME DE LA JOURNÉE : Samedi le 07 mai 2016

10H00 : Ouverture de la journée par la présence de monsieur le wali de Annaba, Monsieur le secrétaire générale du ministère de la culture, Monsieur le recteur de l’Université Badji Mokhtar-Annaba, Monsieur le Doyen de la Faculté des Sciences de la Terre, Monsieur le Chef de Département d’Architecture, Monsieur le Directeur du Laboratoire de Recherche VILLE ET PATRIMOINE ARCHITECTURALE, URBAIN ET PAYSAGER, (VPAUP), Monsieur le Directeur de la Culture, Responsables APC, et Monsieur le Directeur de l’OGEBC.

Projets sur la ville médiévale de Bouna,
Projets élaborés par les ateliers du master I architecture option :  Restauration et Conservation Architecturales Promo 2015/2016.

La vielle ville « médina médiévale, Bouna, Place d’arme, centre historique de Annaba. Malfamé, enclavé, ce territoire souffre d’une image négative, celle d’un quartier difficile, associé à un Imaginaire de pauvreté et de violence, livré à l’emprise de la délinquance. Longtemps écarté des circuits touristiques et marginalisé, il veut être l’objet de l’intérêt des pouvoirs publics par le biais de politiques urbaines spécifiques et, plus récemment a bénéficié d’un
PPMVSS. 
Le quartier est ainsi « investi » par le jeu actif et concurrentiel de nombreuses associations, autour d’un processus de patrimonialisation. Il illustre aussi les difficultés et les paradoxes auxquels la ville d’Annaba est confrontée en matière d’image et de développement touristique. La mobilisation patrimoniale est utilisée au service d’un redéploiement économique et social du quartier avec une préoccupation de durabilité, mais elle révèle également d’autres enjeux plus symboliques.

EXPOSITION : PROJET DE FIN D’ÉTUDES DE MASTER ARCHITECTURE
ÉXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE, ÉXPOSITION DE DÉTAILS DÉCORATIFS, ET UNE ÉXPOSITION DE MAQUETTES,